Panier

Entreprise engagée 🙏

Livraison gratuite à partir de 50€ et retours gratuits

4,8/5 AVIS CLIENTS ★★★★★

silhouette of mosque below cloudy sky during daytime

Comment souhaiter un bon ramadan ?

Vous avez des amis musulmans et arrive le moment de l’année tant attendu : le ramadan. Vous aimeriez leur souhaiter le meilleur pour cette période mais vous ne savez pas comment ? Nous vous donnons tous nos conseils. Mais pour souhaiter un bon ramadan, il faut connaître les caractéristiques fortes de cette période religieuse.

Mieux le comprendre pour mieux le souhaiter : le mois sacré

Afin de souhaiter un bon ramadan à ses amis et aux membres de sa famille pratiquants, il est nécessaire de savoir en quoi consiste exactement cette période religieuse, quelles sont les règles qui la régissent et quel est son but.

Qu’est-ce que cette période sacrée ?

Le ramadan est l’un des piliers de l’islam. Il représente une période de recueillement qui dure 29 jours, c’est le mois sain qui est le neuvième mois du calendrier lunaire musulman. Les dates sont donc variables. Le nom de ce neuvième mois signifie « chaleur de l’été ». C’est une période sacrée. La période marque le début de la révélation du Coran au prophète Mahomet. Il s’agit d’une bonne action qui permet de brûler les péchés de tout le reste de l’année. La période concentre de nombreuses commémorations d’évènements marquants de l’histoire de la religion musulmane. On peut citer comme exemple la Nuit du destin qui correspond à la nuit où Mahomet aurait reçu le Coran.

Concrètement, pendant cette période de recueillement, les pratiquants doivent respecter des règles de vie particulières. Leur journée est rythmée par la prière et ils se doivent de réfléchir à la place de la foi dans leur vie ainsi que sur la manière de développer au mieux leurs qualités humaines comme la douceur, l’humilité, l’empathie et la patience. Juste avant la fin de la période sainte, le pratiquant doit faire l’aumône, c’est-à-dire verser une taxe à la mosquée ou à une personne dans le besoin. Cette bonne action est obligatoire. La période sacrée se termine par une fête de rupture de jeûne que l’on nomme l’Aïd al-Fitr.

close up photo of raisins and dates

Les interdits du neuvième mois

Le pratiquant qui s’investit dans cette période religieuse se doit de respecter plusieurs règles et surtout des interdits.

L’interdiction de manger entre le lever et le coucher du soleil

Durant toute la journée, depuis le lever du soleil jusqu’à son coucher, les pratiquants ne sont pas autorisés à se nourrir. C’est seulement une fois le coucher du soleil passé qu’ils se retrouvent en famille ou entre amis pour fêter et se nourrir. Avant le lever du soleil, un deuxième repas peut être organisé ce qui implique de se lever très tôt pour prendre un repas leur permettant de tenir toute la journée à venir.

L’interdiction de boire entre le lever et le coucher du soleil

Comme c’est le cas pour la nourriture, les pratiquants ne sont pas autorisés à s’abreuver. Cela concerne toutes les boissons, y compris l’eau. Il est tout à fait possible pour les pratiquants de se laver les dents la journée à la seule condition de ne pas avaler d’eau. Ils sont autorisés à prendre des douches ainsi qu’à aller à la piscine, toujours en respectant cette même condition. Pendant cette période sacrée, les pratiquants ne peuvent rien avaler à l’exception de leur salive entre le lever du soleil et son coucher.

Le pratiquant ne peut pas se faire vomir

Se faire vomir volontairement est interdit pendant les journées saintes. Si une maladie entre en jeu et provoque un ou plusieurs vomissements, la journée n’est pas considérée comme perdue, le jeûne peut se poursuivre comme prévu. En revanche dans le cas d’un vomissement volontaire, il sera nécessaire de rattraper la journée plus tard.

La cigarette et l’alcool sont interdits

La cigarette ainsi que la consommation de drogue ne sont pas appréciées par la religion musulmane tout au long de l’année, mais durant cette période, elles sont interdites. L’alcool lui, est considéré comme interdit toute l’année par le Coran. Il est toléré d’en boire uniquement par ignorance ou sous la contrainte. Les musulmans ne respectant pas cette règle à l’année se voient modifier leurs habitudes pendant le mois saint durant lequel ils s’interdisent la consommation d’alcool.

L’interdiction de se maquiller

Cette règle concerne principalement les femmes. Se maquiller est fortement déconseillé. L’utilisation de crèmes, fards et autres éléments de beauté n’annule cependant pas la journée de jeûne et ne nécessite pas de rattrapage un jour ultérieur. Les parfums sont autorisés à condition de ne pas être fabriqué à base d’alcool.

L’interdiction d’avoir des rapports sexuels pendant la journée

Les musulmans n’ont pas l’autorisation d’avoir des rapports sexuels pendant les journées de la période sacrée. Il est interdit également d’avoir une éjaculation entre le lever et le coucher du soleil. L’éjaculation qui surviendrait pendant le sommeil ou sans stimulation volontaire est cependant tolérée. Dans le cas où des pratiquants ne respecteraient pas cette règle et auraient une relation sexuelle en journée, ils devront faire une journée de jeûne supplémentaire pour rattraper cette journée perdue, et expier leur faute.

Tenir des propos obscènes est proscrit

La période religieuse étant consacré aux bonnes actions, à la foi, à Allah et à resserrer les liens familiaux ainsi qu’avec ses amis proches, tous propos obscène sont à bannir. Les insultes ainsi que les mensonges ne sont pas tolérés. En cas de non-respect de cette règle, la journée est perdue et doit être rattrapée.

flock of birds flying over bare tree overlooking sunset

Rattraper son jeûne

De nombreux éléments de la vie peuvent venir perturber le mois. On peut citer les quelques exemples précédents comme le mensonge, les insultes, une relation sexuelle en journée ou toute autre infraction aux règles. Mais ces non-respects ne sont pas les seuls éléments qui peuvent justifier un report ou un rattrapage des jours de jeûne. Une femme qui a ses règles et ne se sent pas en mesure de faire une journée de jeûne peut la rattraper ultérieurement.

On peut noter que les femmes enceintes, les femmes qui allaitent, les personnes âgées ainsi que les enfants n’ayant pas encore subi la puberté ne sont pas tenus de respecter toutes ces règles.

Comment souhaiter un bon ramadan ?

Connaissant toutes les règles régissant cette période religieuse vous êtes maintenant avertis et pouvez vous appuyer sur tous les éléments pour trouver les façons les plus adaptées pour souhaiter un bon moment à vos amis et à vos collègues. Le mois du calendrier musulman ayant pour but de resserrer les liens avec ses proches, de se recueillir et de réfléchir sur la place de la foi dans sa vie, tout en se concentrant sur la prière quotidienne, de nombreuses formulations peuvent être imaginées pour souhaiter le meilleur pendant cette période.

La manière conventionnelle

Si vous souhaitez le bon ramadan à un collègue ou un supérieur, vous pouvez utiliser la formulation la plus basique et la plus connue : « Ramadan moubarak said ». Elle signifie littéralement « Que cette période soit bonne pour vous » ou « Que Dieu vous bénisse ».

Une autre formule peut être imaginée comme par exemple « Je te souhaite un plaisir partagé avec ceux que tu aimes à chaque rupture de jeûne ».

La manière amicale

Pour souhaiter une période pleine de profits spirituels à un ami proche sur un ton plus humoristique et amusant, d’autres solutions sont possibles. Vous pouvez opter pour un mème ou un GIF dans le cas où vous lui souhaiteriez via les réseaux sociaux ou par message. Lors d’un contact direct, vous pouvez choisir une formulation telle que « Que tes journées soient propices à ton recueillement et tes nuits au grignotage ».

Livraison gratuite

dès 50€ d'achats*

Livraison internationale

Nous vous livrons partout dans le monde

100 % sécurisé

PayPal / MasterCard / Visa