Panier

Entreprise engagée 🙏

–10% MAINTENANT AVEC LE CODE PRIERE10

4,8/5 AVIS CLIENTS ★★★★★

Prière du voyageur

Prière du voyageur : Combien de rakat ?

Les Écritures saintes sont strictes en ce qui concerne la prière. Où que le croyant se trouve, quel que soit son état, il doit prier. Toutefois, les règles ne sont pas les mêmes pour toutes les situations. Vous êtes en voyage ? Le nombre de rakats à faire change.

L’importance de la prière dans la religion islamique

Dans la religion islamique, la prière n’est pas qu’un simple rituel. Elle fait partie intégrante de la vie du croyant. Il s’agit d’une exigence des saintes Écritures. Même en voyage, un musulman doit prier suivant les recommandations de Dieu.

Une recommandation d’Allah

Dans une révélation à Moïse, Allah ordonne à son peuple ainsi qu’à son serviteur qu’il faut l’adorer et accomplir la prière pour L’avoir présent dans sa pensée (Coran 20:13-14). Au moment de l’ascension du Prophète, il répète la même recommandation en précisant qu’un croyant doit observer 5 prières par jour. Le Prophète révèle également leur importance à travers ses échanges avec les personnes qu’il rencontre. Il met la prière sur le même piédestal que le Jihad.

Un autre verset du Coran parle de cette obligation soumise par Dieu à ceux qui le suivent. Il dit que le serviteur de Dieu doit rendre des comptes sur la prière le jour de son jugement. Elle permet de définir si ses actions sont complètes ou non. Cette pratique religieuse assure aussi la qualité de la relation du croyant avec Dieu. Vous êtes en voyage ? C’est le moyen qui vous unit à Allah. Le voyageur doit prier régulièrement pour rester en contact avec lui, ce qui le motive à accomplir de bonnes actions. Prier montre son intention de ne faire qu’un avec Dieu avec foi et humilité. Il agit selon sa bonne volonté et reste sur le droit chemin.

Combien de rakat pour la prière du voyageur

5 prières par jour et dans les règles

Tous les jours, un musulman doit consacrer du temps à ses cinq prières à des heures précises. Il se conforme aux règles d’inclination et de prosternation sans négliger le khoushou. La prière purifie l’âme du voyageur. Il le garde près de Dieu au quotidien. Certes, le nombre de rakats varie en fonction des réalités, mais la prière dispose de cette même valeur où que le croyant puisse se trouver. Pour lui, il s’agit d’une occasion de se repentir de ses péchés. En effet, dans la religion islamique, elle a le pouvoir de libérer le voyageur ou le croyant du poids de ses mauvaises actions.

Un hadith compare cette action de purification à celle de l’eau sur une personne. Si elle se baigne cinq fois dans une rivière, elle devient propre. Dieu efface les péchés grâce à la prière. Un autre passage parle d’expiation entre les deux vendredis de la semaine.

Les droits et obligations du voyageur

Pour le voyageur,les règles sont plus souples. Cependant, il doit toujours prier et rester en contact permanent avec Dieu.

Le droit de raccourcir ses prières

Le voyageur peut raccourcir ses prières sous différentes conditions, dont la longueur du trajet. Si votre voyage est long, vous pouvez les réduire de 4 rakats. Dans le cas contraire, il n’est pas possible de bénéficier de cette règle exceptionnelle. Vous pouvez tenir compte des mesures islamiques pour en savoir davantage. Un long séjour correspond à un déplacement à pied de deux jours. L’Islam accorde à un croyant ce droit de réduire ses prières si celui-ci n’a pas l’intention de pécher. Le voyageur ne doit pas se déplacer pour vendre de l’alcool, pour quitter son mari ou pour avoir des relations sexuelles avec une femme. Attention, la restriction ne s’applique que sur la prière qui compte 4 rakats. Pour les autres, il n’existe aucune possibilité de réduire leur longueur. Par contre, il n’est pas envisageable de se rattraper pour une prière oubliée le jour avant son départ. Si le croyant manque de prier Allah alors qu’il doit partir, il ne peut plus le faire.

Il existe d’autres exceptions dont il peut bénéficier. Le jour où il dort en chemin et rate une prière, il peut se retourner vers Allah le plus rapidement possible. Il s’agit de la prière du Dhuhr, qu’il a le droit de réduire. Enfin, il est interdit de considérer un résident comme imâm, notamment s’il ne raccourcit pas la prière de 4 rakats.

Règles de la prière du voyageur

Guide pratique pour raccourcir ses prières

Pratiquement, il existe une technique pour raccourcir ses prières durant son séjour. Pour cela, le croyant peut suivre les directives suivantes :

Pour raccourcir la prière

Le raccourcissement concerne les prières qui comprennent : le Dohr, l’Asr et l’Icha’a. Il exclut celles qui se composent du Sobh et du Maghreb. Ces prières comptent deux et trois unités. Pour vous aider à comprendre, vous pouvez noter les nombres d’unités suivants pour éviter la confusion durant votre voyage :

  • Pour le Dohr, l’Icha’a et l’Asr, le nombre d’unités est réduit à deux s’il est de 4 habituellement. Le Sobh, quant à lui est de deux unités.
  • Pour le Magrheb, la prière doit toujours contenir trois unités.
  • Le Sobh, quant à lui, est de deux unités. Il reste inchangé pour le croyant.

Regrouper ses prières

En voyage, le croyant peut également regrouper ses prières. Il a le choix entre deux méthodes. La première consiste à rassembler le Dohr et l’Asr au moment où il doit s’adonner au Dohr ainsi que le Magrheb, et l’Icha’a à la prière consacrée au Maghreb. La seconde consiste à choisir le moment de l’Asr pour le Dohr ainsi que l’Asr et de joindre le Maghreb à l’Icha’a.

Attention, la prière de voyage ne peut pas se faire au hasard et doit suivre un enchaînement strict. Cette règle s’applique si elle a lieu à l’heure de la première prière. Ainsi, le Dohr doit toujours précéder l’Asr et le Maghreb doit précéder l’Icha’a. La personne qui prie peut faire une pause entre chacune d’elles à condition que celle-ci corresponde à l’iqâmah. En cas de report de la première prière, l’enchaînement est libre.

Ce qu’il faut entendre par voyage dans la religion islamique

Avant de déterminer s’il faut raccourcir ses prières ou non, il faut définir ce que désigne le mot voyage par rapport à l’Islam. Le voyageur doit savoir si son déplacement correspond réellement à la définition du Prophète. À cet effet, il existe une mesure et une durée du voyage à respecter.

Parcourir une distance de 81 km

Les croyants de l’Islam se réfèrent aux voyages d’Abdallah Ibn’Abbas pour définir le mot voyage. Ce compagnon de Mahomet a l’habitude de raccourcir ses prières lorsqu’il parcourt une certaine distance. Ses références sont le trajet entre La Mecque et Taïf, La Mecque et Djeddah, La Mecque et Ousfan. La première distance correspond à 110 km, la seconde est de 77 km et la troisième est de 80 km. D’après Ibn Abbas, les savants rejoignent tous l’idée qu’un déplacement est considéré comme un voyage s’il mesure plus de 77 km. Si le voyageur veut se conformer aux exigences d’Allah, il doit en tenir compte.

Le jour où il doit partir pour un voyage plus court, il doit respecter la règle des 5 prières journalières. Ainsi, il peut profiter de la grâce d’Allah. L’école de l’imam Malik fixe une autre distance, qui est plus longue : 81 km. Dans tous les cas, l’intention de prier reste primordiale pour un musulman partout où il peut se trouver et dans le respect des règles.

Prière durant le voyage

La définition du voyage en termes de jours

Le croyant est considéré comme en voyage s’il passe entre 1 à 4 jours dans un lieu donné. Dans ce cas, il peut faire des prières courtes. Si son séjour dépasse cette durée, il change de statut et devient résident. Toutefois, il existe une exception tolérée par les règles qui régissent la religion islamique. Le croyant n’est pas toujours censé savoir combien de temps il doit être en déplacement. Dans ce cas, il n’est pas soumis aux obligations de respecter la longueur habituelle des prières à faire chaque jour.

Ahmed et Abou Hanifah, deux imams connus pour avoir fondé l’école de juriste prudence sunnite hanafite, ont leur propre définition de ce mot. Le voyageur est celui qui quitte l’endroit où il habite pour rejoindre un autre endroit. Il le reste jusqu’à son retour de voyage, à condition qu’il ne connaisse pas clairement la durée de son séjour. Il bénéficie du droit à la restriction des prières. En somme, le voyage est le moment qu’il passe hors du lieu où il habite.

Livraison gratuite

dès 50€ d'achats*

Livraison internationale

Nous vous livrons partout dans le monde

100 % sécurisé

PayPal / MasterCard / Visa